ATLAS

Sybaris

Colonie grecque d’Italie du sud, fondée par les Achéens, sur un site protégé par les embouchures des fleuves Crathis (actuel Crati) et Sybaris (actuel Coscile). La cité s’étendait parallèlement à la côte et dominait une vaste plaine fertile qui lui assurait sa richesse. Pour les Anciens, Sybaris était le symbole de la ville des plaisirs et de la débauche. Sybaris tint un rôle très important dans le commerce méditerranéen archaïque. Elle entretenait des liens très étroits avec Milet.

Son dynamisme expansionniste la conduisit à fonder Poséidonia, Laos et Skydros. Les sources antiques mentionnent sa domination sur quatre peuples et vingt-cinq cités. Vers le milieu du VIe siècle, à la tête d’une ligue de colonies d’origine achéenne, Sybaris détruisit Siris, colonie fondée par les Lydiens de Colophon. Mais ses prétentions à l’hégémonie sur la Grande Grèce entrainèrent sa chute : quand Sybaris déclara la guerre à Crotone   qui refusait d’extrader les Sybarites bannis, l’ensemble des cités se liguèrent contre elle et Sybaris tomba (510). Le cours du Crathis fut alors dévié sur ses ruines et les survivants s’exilèrent à Poséidonia.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse