Personnages célèbres

Pythagore

Né à Samos vers le milieu du VIe siècle, il est obligé de quitter la cité sous la tyrannie de Polycrate. Il se réfugie en Grande Grèce, appelé à Crotone   comme arbitre entre les partis. Le plan politique et social de Pythagore trouve d’abord à Crotone un accueil favorable. S’appuyant sur des principes moraux austères, il réforme les institutions de Crotone confiées désormais aux familles aristocratiques. Les victoires remportées sur Sybaris sont considérées comme une conséquence directe de ses réformes. Puis les Crotoniates se lassent de cette austérité ; et chassent Pythagore qui se réfugie à Metaponte où il meurt au début du Ve siècle.

Pythagore prétend imposer à la cité entière son idéal ascétique et égalitaire : la mollesse et le luxe sont proscrits, les biens doivent être mis en commun, le même régime frugal prescrit à tous les citoyens assure la pureté du corps et de l’âme.

Toutes ses découvertes nous ont été transmise par Euclide. Il est le créateur des sciences mathématiques : tables de multiplication, système décimal, théorème du carré de l’hypoténuse... Il est le premier à spéculer sur les propriétés générales des nombres et des figures géométriques : il ramène l’étude du mouvement des astres à des problèmes de géométrie et s’il faut en croire la tradition, il fait les premières observations mathématiques sur les sons.

En même temps qu’un savant, c’est un réformateur qui veut rénover le gouvernement et la société. Il crée un véritable ordre monastique : ses disciples ne sont admis qu’après une initiation religieuse, ils vivent en commun dans la retraite et sont soumis à une règle sévère. Ses fidèles pratiquent probablement une mystique de la science et croient en la réincarnation.

Il ne tarda pas à devenir une figure mythique et sa maison fut transformée en un sanctuaire dédié à Déméter.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 31 mai 2015
2005-2017 © Clio la Muse