ATLAS

Poséidonia
(Paestum)

JPEG - 89.8 ko
Temple dit d’Héra I

Fondée au VIIe siècle av. J.-C., la cité portuaire, située au sud de Naples, est une sous colonie de Sybaris qui y envoya la partie non achéenne de sa population. La position géographique de la cité lui permettait d’entretenir des relations commerciales privilégiées avec les Étrusques. La cité était ceinte de murailles jalonnées de tours. Elle s’enrichit à la fois par le commerce et grâce aux terres agricoles de son arrière pays traversé par le fleuve Sélé. La cité a conservé trois temples doriques presque intacts : la « basilique » aussi appelé temple d’Héra I, le temple de Cérès, contemporain du Parthénon, et un temple plus récent dit d’Héra II.

En 273, après la victoire définitive de Rome sur les Samnites, les Romains fondèrent sur les lieux mêmes de Poséidonia une colonie de droit latin qui prit le nom de Paestum. L’essor de la cité se prolongea tout au long de la république romaine en raison de sa grande fidélité à Rome. Les invasions barbares entrainèrent la destruction des aqueducs qui alimentaient la ville. L’eau ainsi déversée contribua à transformer la région en marais et ses monuments ne furent redécouverts qu’au XVIIIe siècle.


 



Accueil | Plan | Crédits

   Creative Commons License

Dernière mise à jour : 19 décembre 2014
2005-2017 © Clio la Muse